Zoom environnement

Préservons la qualité des coquillages du Bassin

Les moules et les huîtres du Bassin, tout le monde connaît. Ce que l’on sait moins, c’est que le Bassin d’Arcachon est découpé en deux zones, classées selon des critères de qualité sanitaire. Les coquillages issus de la zone A peuvent être consommés directement, à peine sortis du parc. En revanche, ceux de la zone B doivent être purifiés avant de rejoindre les étals ou les assiettes. En France, il existe 286 zones... mais seulement 15 présentent une qualité “A”. Or, sur le Bassin d’Arcachon, 80% des zones ostréicoles sont classées en zone A. Une situation exceptionnelle qu’il faut impérativement préserver !

Pour se nourrir, les coquillages filtrent l’eau. La qualité de cette eau est donc essentielle. Si l’eau filtrée est trop riche en germes, elle contamine le mollusque. Or, le Bassin d’Arcachon est un écosystème fragile et précieux qui accueille de nombreuses activités humaines : la qualité sanitaire des coquillages dépend étroitement de notre comportement sur le littoral.

Des gestes simples permettent de préserver leur qualité et ceci est l'affaire de tous !

Qualité des eaux de baignade

Conserver des eaux de baignade de qualité est une priorité. En ce sens, de multiples contrôles sont effectués de manière hebdomadaire.

Pour en savoir plus, consultez les résultats des contrôles