Les vraies vacances, c'est ici !

Catalogue

Les secrets de l'île aux Oiseaux

Une île, c’est toujours un peu magique. Au milieu du Bassin d’Arcachon, l’île aux Oiseaux abrite au sud-est les deux fameuses cabanes tchanquées. Parce qu’il peut passer partout, le kayak de mer est la meilleure façon de les approcher de près. Par exemple au départ de Piraillan, à Lège-Cap-Ferret…

Les cinq villages de l’île 

Villages de l'Île aux OiseauxUne grande remorque chargée de bateaux arrive. C’est Marie-Ange qui va nous faire découvrir les esteys secrets de l’île. Elle les sillonne depuis 10 ans. Nous sortons du port, le temps de nous habituer au maniement des pagaies. Dix minutes après, nous sommes déjà sur la surface de l’île, qui découvre à marée basse. Le fond n’est qu’à quelques dizaines de centimètres ! Pas de bruit, juste les goélands au-dessus de nos têtes. L’île se rapproche : une bande de terre, avec quelques arbres qui se détachent. Petit à petit, des toits apparaissent : l’île compte une cinquantaine de cabanes, réparties en cinq villages. Ici, on dit des « quartiers ». Nous longeons la côte, avec sur le bord plusieurs oiseaux : des aigrettes. Marie-Ange nous parle des tonnes de chasse au canard. 

Débarquement aux cabanes tchanquées

Débarquement aux cabanes tchanquéesAprès le bout de l’île, pleine vue sur les cabanes tchanquées. Beaucoup de bateaux sont au mouillage ou sur les bancs de sable. Retour à la civilisation… Avantage du kayak : nous allons carrément passer sous une des cabanes tchanquées. La première, aux volets blancs, appartient à la ville de La Teste de Buch, la seconde, aux volets rouges, est privée. Nous échouons les bateaux et débarquons… sans oublier les appareils photos. Comme la première cabane est publique, on peut monter. Mais la marée n’attend pas ! Nous repartons direction le Saous et nous rentrons dans l’estey, une sorte de ruisseau qui se jette dans le Bassin. Nous sommes de nouveau seuls au monde. L’estey devient de plus en plus étroit et amène au pied d’un village. Il n’y a que les kayaks pour passer là ! Partout poussent des fleurs mauves, qui sont, nous dit notre guide, de la lavande de mer.

Le labyrinthe des esteys

Vue de l'Île aux Oiseaux, des esteys et Cabanes TchanquéesNous continuons dans le dédale des esteys pour rejoindre celui d’Afrique. Devant, se dessine une petite plage où nous laissons les bateaux. Nous marchons le long des cabanes, jusqu’à la dernière : il paraît que c’est celle d’un chasseur, le « maire » de l’île, avec une immense table sous la terrasse. Les habitants, saisonniers, n’ont pas d’eau potable, pas d’électricité : ils récupèrent l’eau de pluie, utilisent des panneaux solaires et ramènent leurs poubelles sur le « continent ». L’île est fragile et protégée ! C’est l’heure de rentrer. Le kayak, c’est vraiment la nature en liberté ! On peut aussi faire le tour de l’île avec les bateaux de l’UBA, en pinasse ou en chaland avec des professionnels de la mer, qui connaissent bien le milieu, et même en catamaran. Autre balade nature sur une zone sensible : le banc d’Arguin.


Conseil

A partir de 12 ans. Avec des enfants plus jeunes, à partir de 6 ans, choisir la balade côtière au coucher du soleil. Ne pas oublier la bouteille d’eau, s’équiper de chaussures fermées, tee-shirts sous le gilet de sécurité, casquette…

PARTAGEZ CETTE EXPERIENCE

Noter cette expérience

Vote 1 etoileVote 2 etoilesVote 3 etoilesNotez 4 etoilesNotez 5 etoiles (1088 votes)
  • Commentaires (1)

    dupont

    C'est magnifique l'île aux oiseaux, je conseille !

    Déposer votre commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Une idée de vraies vacances ? C’est ici

    Laissez nous vos suggestions de vraies vacances

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *