Les vraies vacances, c'est ici !

Catalogue

Le tour du Bassin à pied et en bateau

Marcher le long du littoral… ça vous dit ? Quatre jours pour se déconnecter de la réalité, du Cap-Ferret à Arcachon, en rentrant par la mer… Nature et grands espaces garantis !

1er jour : la Presqu’île du Cap Ferret…

Village de la presqu'ile du Cap FerretIl vaut mieux partir du Cap Ferret, où il est plus facile (et gratuit !) de garer sa voiture, à proximité du débarcadère Bélisaire. On peut même démarrer de l’océan, grâce au petit train… Pour passer par le littoral, choisir une marée basse. Après la chapelle « algérienne », nichée dans la dune, les villages ostréicoles se succèdent, avec leurs dédales de ruelles : L’Herbe, Le Canon, Piraillan… A Grand Piquey, la Pointe-aux-chevaux est l’endroit le plus proche de l’île aux Oiseaux, où, dit-on, traversaient chevaux et bétail pour aller paitre sur l’île. Quitter la plage pour de très beaux points de vue sur le Bassin, un peu en hauteur. Après Jane-de-Boy, le sentier du littoral traverse la réserve naturelle des prés salés. Le secteur du canal, avec ses arbres morts sculptés par le vent, a un air de bayou africain...

2ème jour : les grands Domaines

Port ostréicole du BassinA partir d’Arès, on peut continuer sur la plage jusqu’à la Pointe de Saint-Brice, frontière entre Arès et Andernos. Touchant le port ostréicole, la charmante église romane de Saint-Eloi mérite une halte. Le port suivant, Fontaine vieille, marque l’entrée de Taussat, un village de Lanton. La plage comme les rues sont bordées de belles villas, dont « Bagatelle », où a séjourné Toulouse-Lautrec. Le port ostréicole donne sur l’allée des cabanes, avec le petit musée de Gardarem. Une digue fait le tour du Domaine de Certes, un refuge des oiseaux ; à la pointe de Branne, on est au milieu de l’eau ! On peut ensuite faire la boucle de Graveyron ou rejoindre directement Audenge.

3ème jour : les bords de Leyre

Tuiles chauléesLa balade se poursuit par les ports des Tuiles et de Biganos. Juste après le passage de la Leyre et le relais nature de Lamothe, le chemin suit la rive gauche de la rivière, sous les frondaisons de la forêt, jusqu’au premier bras du delta. Le secteur devient humide, truffé de passerelles. On atteint le port par une digue ombragée, d’où surgissent des racines découvertes par le ruissellement. Le Teich peut être la troisième étape, selon les options choisies, susceptibles d’allonger le parcours.



4ème jour : retour en bateau

Relai de LamotheLes deux digues suivantes, le long de la réserve ornithologique et entre marais et Bassin, offrent des points de vue toujours différents. Le sentier passe ensuite par les 7 ports de Gujan-Mestras, du port de la Molle, complètement sauvage, jusqu’à celui de La Hume. De l’autre côté du canal, c’est La Teste de Buch. On parcourt les prés salés Est et Ouest, bordés par les roseaux, et on arrive à l’Aiguillon, un quartier bien particulier, entre « la commune libre du Lapin blanc » et les immeubles qui côtoient les cabanes à leur pied… Retour sur la plage pour rejoindre le port de pêche et les quais jusqu’au centre d’Arcachon. Toute l’année, les navettes maritimes de l’UBA, Union des Bateliers Arcachonnais, relient les jetées Thiers et Bélisaire : 80 km à pied pour faire le tour, 3 km par la mer…

Conseil 

Se munir du Topoguide, avec 6 circuits de randonnées (disponible en Office de Tourisme).


PARTAGEZ CETTE EXPERIENCE

Noter cette expérience

Vote 1 etoileVote 2 etoilesVote 3 etoilesNotez 4 etoilesNotez 5 etoiles (1001 votes)
  • Commentaires (0)

    Déposer votre commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Une idée de vraies vacances ? C’est ici

    Laissez nous vos suggestions de vraies vacances

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *