Les vraies vacances, c'est ici !

Catalogue

La criée avec les pêcheurs

6h30… C’est l’heure de la criée ! Jean nous attend au bord du quai où sont amarrés les bateaux de pêche, pour une découverte de ce monde inconnu. Malgré l’heure, la zone est animée.

Des bateaux à l’assiette

Retour de la pêcheLa flotte de pêche du Bassin d'Arcachon compte 7 chalutiers, 14 fileyeurs et 80 petites barques intra-Bassin. Des casiers rouges s'entassent sur le quai. Nous allons suivre leur circuit. D’abord, le hall réfrigéré où les pêcheurs calibrent le poisson, de 1 à 5, espèce par espèce. Dans une autre salle, les caisses sont regroupées par bateau. Jean enfile des gants et nous fait découvrir les différentes espèces de poissons, leur vie, leurs mœurs... Ici la dorade royale, là le turbot, le seul poisson qui a des épines sur le dos, le maigre et le bar, des spécialités du Bassin, et même un petit requin. Et bien sûr les soles, 1/3 de la pêche d’Arcachon, et les mollusques : seiches, calamars, poulpes...

Poissonniers et mareyeurs

Poissons avant la criéeNous montons dans la salle de vente. Les acheteurs sont sur des gradins, 30 sont accrédités. En bas, un tapis roulant où passent les caisses. Face aux acheteurs, un grand tableau où s’affichent toutes les indications. Les prix descendent, remontent... En quelques secondes, la vente est faite et on passe à une autre caisse. La criée vend 10 tonnes à l’heure. Arcachon est dans les 5 plus chères de France, à presque 7 € le kg pour les 2.000 tonnes de l’an dernier. Pourquoi ? Le poisson vendu ici suit un circuit court, d’où un produit très frais, pour une grande quantité d’espèces. Nous passons dans le hall départ, où le poisson qui vient de la salle des ventes est rangé par acheteur. Côté rue, les camions réfrigérés des poissonniers sont garés contre le quai, prêts à être chargés. Les mareyeurs ont leurs ateliers sur place, pour conditionner et expédier le poisson dans toute la France. A midi, tout est parti.

Arcachon, deuxième port de France

Arcachon, deuxième port de franceIl est encore tôt, la journée s’offre à nous. Pourquoi ne pas en profiter pour une petite balade sur le port ? Arcachon a été le 2ème port de France, en 1900. Aujourd’hui, l’activité, pêche et plaisance, reste vitale. Dans le prolongement du port de pêche, vers le centre-ville, la piste cyclable amène jusqu’au « petit port ». En longeant le quai, de petits panneaux donnent plein d’informations sur les mots de la mer et les bateaux du Bassin. Au niveau des traques 11 et 12, les pontons « patrimoine » abritent les bateaux traditionnels : bac à voile, pinasses, vedettes et yachts de plaisance, dont ceux des fameux chantiers Dubourdieu… En partant de l’autre côté du port de pêche, on peut aussi emprunter le quai qui fait le tour du port de plaisance jusqu’à la croix, où s’offre un point de vue imprenable sur la ville et toute la côte.

Conseil

Ne pas se lever trop tard !! La visite commence à 6h30.



PARTAGEZ CETTE EXPERIENCE

Noter cette expérience

Vote 1 etoileVote 2 etoilesVote 3 etoilesNotez 4 etoilesNotez 5 etoiles (1019 votes)
  • Commentaires (1)

    PclvxfEpOnT

    An answer from an expert ! Thanks for contributing.

    Déposer votre commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Une idée de vraies vacances ? C’est ici

    Laissez nous vos suggestions de vraies vacances

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *